financement etudes sup

Comment financer vos études en France

Si la crainte d'une " fuite des cerveaux " des étudiants français est régulièrement évoquée, on oublie souvent que la France attire chaque année de plus en plus d'étudiants étrangers.

L'UNESCO a estimé que plus de 270 000 étudiants internationaux étudiaient ou effectuaient un stage en France en 2012, ce qui représente près de 7 % du nombre total d'étudiants mobiles dans le monde. La France attire donc, mais ces étudiants ont-ils accès à une aide financière ? Comment financez-vous vos études en France lorsque vous venez d'un autre pays ?

 

La voie la plus logique à suivre est tout simplement celle de votre propre pays ! De nombreux pays offrent des bourses à leurs étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études à l'étranger. Renseignez-vous auprès de votre établissement actuel sur les ministères ou organismes, privés ou publics, susceptibles d'offrir des bourses.

 

Bourses d'études des ambassades de France à l'étranger

 

Le Ministère des Affaires Etrangères offre des bourses à certains étudiants étrangers en France. Renseignez-vous (assez longtemps à l'avance) sur les critères d'éligibilité et le calendrier auprès du Service de la coopération et de l'action culturelle de l'ambassade ou du consulat général de France dans votre pays et soumettez votre candidature.

Les ambassades peuvent proposer des bourses d'études (inscription dans un établissement d'enseignement supérieur français), des bourses de stage (pour une durée moyenne de trois à douze mois) ou encore des bourses pour des visites d'études scientifiques de haut niveau (programme de recherche, échanges culturels, échanges scientifiques...).

 

La bourse d'excellence Eiffel

 

L'objectif du programme d'excellence Eiffel est de financer une formation de niveau Master ou une mobilité de 10 mois dans le cadre d'une co-encadrement ou d'une co-direction de thèse. Trois domaines d'étude ont été jugés prioritaires : la science, l'économie et la gestion, ainsi que le droit et les sciences politiques.

 

Attention : ce n'est pas à vous de déposer votre candidature mais à l'établissement d'enseignement supérieur en France (qui s'engage à vous inscrire au cours demandé si vous recevez la Bourse Eiffel).

 

La bourse d'excellence majeure

 

Les bourses du Grand Programme d'Excellence sont destinées aux meilleurs élèves (non français) des lycées français à l'étranger et qui souhaitent poursuivre leurs études en France. C'est l'établissement qui fait la demande. Les étudiants choisis reçoivent une bourse d'études d'une durée maximale de cinq ans (bourse de deux ans pour les étudiants de premier cycle avec "très bon" ou "bon", à laquelle peut s'ajouter une bourse de trois ans pour pouvoir poursuivre leurs études au niveau Master).

 

Bourses d'études sur des critères sociaux

 

Certains étudiants étrangers et réfugiés peuvent prétendre à des bourses sur des critères sociaux auprès du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Vous pouvez être considéré comme.. : 

 

- Si vous avez moins de 28 ans ; 

 

- Vous venez d'un pays de l'Espace économique européen, EEE (sous certaines conditions) ; 

 

- Vous avez le statut de réfugié ou d'apatride, reconnu par l'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) ; 

 

- Vous vivez en France depuis au moins deux ans et que votre foyer fiscal est situé en France depuis au moins deux ans.

 

Attention : pour postuler à une bourse, vous devez déposer votre DSE (Dossier social étudiant) entre le 15 janvier et le 31 mai de l'année précédente. En fonction de votre situation et de vos ressources, le montant de votre aide financière variera entre l'exonération des frais d'inscription et des cotisations de sécurité sociale étudiante et environ 5.500 €.

 

Erasmus+

 

Le programme Erasmus+ offre une aide financière pour couvrir les frais de déplacement et de séjour dans le cadre d'études ou de stages à l'étranger. Les citoyens de l'Union européenne auront droit à 200 à 300 euros par mois.

Les montants varient pour les étudiants hors de l'Union européenne. Renseignez-vous auprès de votre établissement d'enseignement supérieur.