universite-yale-1604157

Partir étudier aux USA : Ce qu'il faut savoir

Quel jeune étudiant fraîchement sorti du lycée n’a jamais eu envie d’élargir son horizon ? Pourquoi alors ne pas partir étudier aux USA, comme 8 000 étudiants français qui se lancent dans l’aventure chaque année ?

Réfléchir à son projet

Vouloir partir étudier aux USA doit être le fruit d’une réflexion longue et motivée par un réel projet d’orientation. Se perfectionner en langue anglaise doit constituer la toute première étape de cette préparation spécifique. Le lycéen désireux de se lancer dans un tel projet doit donc posséder des certifications en langue anglaise (TOEFL, IELTS). Les universités américaines demandent de passer l’American College Testing (ACT) ou le Scholastic Aptitude Test (SAT), des épreuves de réflexion et de mathématiques en anglais, des oraux. L ’entrée au lycée est donc le meilleur moment pour commencer cette préparation.

Les universités américaines : constituer son dossier

Lorsqu’ils sont en études undergraduate (Licence) les étudiants américains envoient des candidatures auprès de 7 universités en moyenne, respectant toujours la limite de 20 dossiers. Il faut en effet savoir qu’il est préférable de candidater auprès de plusieurs universités pour avoir plus de chance de recevoir une réponse positive. Les dossiers de candidature destinés aux universités américaines sont lourds à constituer. Le dossier de candidature du lycéen doit comporter ses bulletins scolaires attestant de très bons résultats. Les élèves sélectionnés sont en effet les plus méritants. Les universités requièrent aussi une lettre de motivation qui expose pourquoi le lycéen brigue cette université. Il faut donc écrire une lettre de motivation par université. Les enseignants de l’élève postulant doivent lui fournir des lettres de recommandation, de même que les associations ou clubs sportifs et culturels auxquels le candidat participe. Les étudiants investis dans des clubs et associations sont en effet très prisés des universités américaines. Le dossier ne serait pas complet sans l’indispensable dissertation, ou essay, dont le rôle au moment de la sélection des futurs étudiants est primordial.

Le coach : un allié indispensable

Préparer seul son dossier de candidature pour les universités américaines est certes possible, mais avoir recours à un coach professionnel peut se révéler très intéressant. Optent d’ailleurs pour cette solution qui vient compléter les conseils qu’ils reçoivent du spécialiste qui est attaché à leur établissement d’enseignement. Le coût moyen d’un tel coaching est de 2000 euros (soit un coût supplémentaire de 3% à 5% du montant total des études), mais il constitue bien souvent la clé pour décrocher le fameux sésame. Diplômé de l’ESCP Europe et détenteur d’un doctorat de l’université Paris-III-Sorbonne Nouvelle, Michel Azaria a enseigné de nombreuses années aux États-Unis en qualité de professeur associé financé par le gouvernement fédéral. Fort de son expérience, il a créé une agence de coaching pour aider de jeunes lycéens français à préparer leurs études aux USA.

Le coach propose un accompagnement personnalisé qui va permettre au lycéen de présenter un dossier conforme. Michel Azaria, soucieux de bien connaître les lycéens qu’il accompagne, n’en suit jamais plus de quinze à la fois. La classe de seconde marque le début de cet accompagnement personnalisé. Il est aussi possible de l’initier au début de la première. Le coach peut aussi indiquer au lycéen les activités parascolaires à privilégier au cours de l’année scolaire et pendant les vacances afin de présenter un dossier et un parcours encore plus riches et complets. Élaboration du dossier, préparation aux examens de langue anglaise (SAT, l’ACT, Toefl), sélection des universités et démarches diverses : l’accompagnement est complet. Le dossier pour les universités doit comporter certains documents.

Les bulletins scolaires doivent bénéficier d’une traduction assermentée. La lettre de motivation du lycéen doit être soignée, dans un anglais impeccable. Le coach aide le lycéen à trier les aspects à valoriser, en concordance avec l’université désirée. Les futurs étudiants doivent d’ailleurs postuler dans au moins cinq universités différentes pour avoir de meilleures chances d’acceptation. Le coach aide aussi le lycéen dans la sélection des universités sur les 4000 qui existent aux États-Unis. Certains établissements de renom dispensent des cours qui ne correspondent pas à tous les étudiants. Une bonne sélection des universités est donc indispensable car elle participe certes à une formation académique mais aussi au développement personnel du jeune adulte en devenir.

L’accompagnement d’un coach va se révéler particulièrement précieux pour l’étape de la rédaction du ou des essais. Très complexe, cette tâche nécessite de maîtriser un savoir-faire certain et de bénéficier d’une réelle expérience en la matière. Le lycéen sera alors orienté avec professionnalisme dans l’élaboration de cette rédaction dont l’importance dans la décision d’acceptation de la candidature est primordiale. Le coach aide aussi à la préparation des examens annexes divers tels que le SAT, le Toefl (test du niveau d’anglais) ou le GMAT, en fonction du diplôme désiré par le lycéen. Le coach s’occupe de rappeler au lycéen les deadlines qu’il doit respecter et l’aide dans la gestion de son temps pendant toute cette préparation.

Enfin, si le futur étudiant a le bonheur de recevoir plusieurs réponses positives d’universités américaines, le coach l’aidera à effectuer le bon choix final. Il l’assistera enfin concernant les démarches à réaliser pour partir ensuite faire ses études tant attendues aux États-Unis. L’accompagnement du coach peut se poursuivre dans la vie universitaire de l’étudiant qu’il aidera à sélectionner les cours électifs et les stages les mieux indiqués pour la préparation de son futur master.